-->
U3F1ZWV6ZTQ4NDEwMDE2NDFfQWN0aXZhdGlvbjU0ODQxODcyODIx

Promotion jusqu'à le 25 Juillet 

recent
أخبار ساخنة

Guerre à Gaza : Israël Autorise de Nouveau le Direct de l'Agence de Presse AP

Guerre à Gaza : Israël Autorise de Nouveau le Direct de l'Agence de Presse AP

Guerre à Gaza  Israël Autorise de Nouveau le Direct de l'Agence de Presse AP
Guerre à Gaza  Israël Autorise de Nouveau le Direct de l'Agence de Presse AP

Sous la pression de la Maison-Blanche, Israël autorise à nouveau le direct de l'agence de presse AP depuis Gaza. Découvrez les détails de cette décision et ses implications.

Points Principaux:

  • Israël revient sur sa décision d'interrompre le direct de l'AP sous la pression américaine.
  • Suspension des distributions de nourriture par l'Unrwa à Rafah.
  • Réactions au mandat d'arrêt de la CPI contre des dirigeants israéliens et du Hamas.
  • Clarifications de la France concernant l'équivalence entre le Hamas et Israël.

Corps de l'Article:

Introduction:

Israël a finalement autorisé l'agence américaine AP à reprendre sa retransmission en direct de la bande de Gaza après avoir initialement interrompu la diffusion. Cette volte-face intervient sous la pression de la Maison-Blanche, marquant une étape significative dans la gestion médiatique du conflit en cours.

Retour sur la Décision d'Interruption:

Mardi soir, Israël a annulé sa décision de stopper la retransmission en direct de la bande de Gaza par l'agence de presse AP. Le ministre israélien des Communications, Shlomo Karhi, a expliqué que cette décision avait été prise après des discussions avec le gouvernement américain, qui avait demandé le rétablissement du direct. Karhi a déclaré qu'il avait ordonné de rendre l'équipement à l'agence AP en attendant une évaluation des risques par le ministère de la Défense.

Impact sur les Distributions de Nourriture à Rafah:

Parallèlement, l'Unrwa a suspendu ses distributions de nourriture à Rafah en raison de l'insécurité et du manque de fournitures causés par l'opération militaire en cours dans l'est de la ville. Les centres de distribution de l'Unrwa et les entrepôts du Programme alimentaire mondial sont devenus inaccessibles, exacerbant la crise humanitaire dans la région.

Mandats d'Arrêt de la CPI et Réactions:

La demande de mandats d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) contre des dirigeants israéliens et du Hamas a suscité des réactions contrastées. Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a exprimé sa préoccupation quant à une mise en équivalence entre Israël et le Hamas, tandis que le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, a insisté sur la distinction entre un groupe terroriste et un État démocratique.

Clarification de la Position Française:

Stéphane Séjourné a réaffirmé que la France soutient la CPI et la lutte contre l'impunité, mais a souligné que les demandes de mandats d'arrêt ne doivent pas créer une fausse équivalence entre le Hamas et Israël. Il a précisé que la France condamne les attentats du Hamas et reconnaît le droit d'Israël à se défendre, tout en appelant au respect du droit international.

Conclusion:

La situation à Gaza reste tendue, avec des implications internationales complexes. Israël, sous pression internationale, a dû réévaluer ses décisions, tandis que les demandes de la CPI continuent de diviser les opinions. La gestion de ces crises révèle les défis diplomatiques et humanitaires actuels dans la région.

FAQ:

Q: Pourquoi Israël a-t-il initialement interrompu le direct de l'AP?
R: Israël a interrompu la retransmission pour des raisons de sécurité et pour évaluer les risques pour ses forces.

Q: Quelle a été la réaction des États-Unis à cette interruption?
R: Les États-Unis ont exercé une pression sur Israël pour rétablir le direct, soulignant l'importance de la couverture médiatique indépendante.

Q: Pourquoi l'Unrwa a-t-elle suspendu ses distributions de nourriture à Rafah?
R: L'Unrwa a suspendu ses distributions en raison de l'insécurité et du manque de fournitures causés par l'opération militaire en cours.

Q: Quelle est la position de la France concernant les mandats d'arrêt de la CPI?
R: La France soutient la CPI et la lutte contre l'impunité, mais refuse de créer une équivalence entre le Hamas et Israël.

Q: Comment Israël et le Hamas ont-ils réagi aux mandats d'arrêt de la CPI? 

R: Israël a rejeté avec dégoût la comparaison entre un État démocratique et les meurtriers de masse du Hamas, tandis que le Hamas a dénoncé les tentatives du procureur d'assimiler la victime au bourreau. 

NomE-mailMessage