-->
U3F1ZWV6ZTQ4NDEwMDE2NDFfQWN0aXZhdGlvbjU0ODQxODcyODIx

Promotion jusqu'à le 25 Juillet 

recent
أخبار ساخنة

Mandat d'arrêt contre des dirigeants d'Israël et du Hamas : «Il y a une seule boussole, celle du droit international»

Mandat d'arrêt contre des dirigeants d'Israël et du Hamas : «Il y a une seule boussole, celle du droit international»

Mandat d'arrêt contre des dirigeants d'Israël et du Hamas : «Il y a une seule boussole, celle du droit international»
Mandat d'arrêt contre des dirigeants d'Israël et du Hamas : «Il y a une seule boussole, celle du droit international»

Le procureur de la CPI, Karim Khan, a demandé des mandats d'arrêt contre des dirigeants d'Israël et du Hamas pour crimes de guerre. Un moment historique pour la justice internationale. Entretien avec Johann Soufi.

Points Principaux:

  • Le procureur de la CPI a demandé des mandats d'arrêt contre des dirigeants israéliens et du Hamas.
  • Les accusations incluent des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité.
  • Les implications pour la justice internationale et le conflit israélo-palestinien.


Lundi 20 mai, Karim Khan, procureur de la Cour pénale internationale (CPI), a demandé l'émission de mandats d'arrêt contre des hauts responsables israéliens et des dirigeants du Hamas. Cette annonce marque un tournant pour la justice internationale et le conflit israélo-palestinien, souvent caractérisé par une impunité persistante.

Johann Soufi, ancien directeur du bureau juridique de l'UNRWA dans la bande de Gaza, qualifie cette demande de « moment historique » pour plusieurs raisons. D'une part, elle vise des responsables d'un conflit marqué par des violations répétées du droit international. D'autre part, c'est la première fois que la CPI s'attaque à des alliés perçus des pays occidentaux, comme Israël.


Accusations et Raisons

Les mandats d'arrêt visent notamment deux dirigeants israéliens accusés de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, incluant l'utilisation de la famine comme arme de guerre. Selon Soufi, bien que l'accusation repose sur des « motifs raisonnables de croire », elle est soutenue par de nombreux rapports et témoignages sur le terrain. La famine est utilisée comme arme par l'entrave à l'accès à l'aide humanitaire à Gaza.

Karim Khan s'est entouré d'un groupe d'experts en droit international pour étayer ses accusations, incluant des personnalités reconnues comme Theodor Meron et Amal Clooney. Cette démarche vise à anticiper les critiques potentielles, notamment des gouvernements américain et britannique.


Réactions et Conséquences

Les réactions ne se sont pas fait attendre. Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a rejeté « avec dégoût » toute comparaison entre Israël et le Hamas. Le président américain a également dénoncé toute équivalence entre les deux parties. Soufi souligne que ces protestations sont classiques de la part des personnes accusées par une cour internationale.

La demande de mandats d'arrêt vise à rappeler que le droit international s'applique à tous, indépendamment de leur statut politique. Cela représente un avertissement aux dirigeants israéliens et du Hamas quant à leurs actions futures.


Prochaines Étapes

D'un point de vue juridique, la prochaine étape consiste à attendre la décision de la Chambre préliminaire de la CPI. Bien que certaines charges puissent ne pas être confirmées, il est peu probable que les mandats d'arrêt ne soient pas émis. Cette décision est attendue dans les prochaines semaines ou mois.


Conclusion:

La demande de mandats d'arrêt par la CPI contre des dirigeants israéliens et du Hamas marque un tournant dans la lutte contre l'impunité dans le conflit israélo-palestinien. Elle rappelle que le droit international s'applique à tous et pourrait avoir des conséquences significatives pour les parties au conflit.


FAQ:

Q: Quelles accusations sont portées contre les dirigeants israéliens et du Hamas ?

R: Les accusations incluent des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité, notamment l'utilisation de la famine comme arme de guerre.

Q: Quelle est la prochaine étape après la demande de mandats d'arrêt ?

R: La décision de la Chambre préliminaire de la CPI est attendue d'ici quelques semaines ou mois, bien qu'il soit peu probable que les mandats ne soient pas émis.

Q: Pourquoi cette demande est-elle considérée comme historique ?

R: C'est la première fois que des mandats d'arrêt sont demandés contre des personnes perçues comme des alliés des pays occidentaux, marquant un tournant dans l'histoire de la CPI.

Q: Quelle est la réaction des dirigeants israéliens et américains ?

R: Le Premier ministre israélien et le président américain ont tous deux rejeté la comparaison entre Israël et le Hamas, dénonçant l'équivalence suggérée par les accusations.

Q: Est-ce que cette demande peut avoir un impact sur le conflit israélo-palestinien ?

R: L'espoir est que cela ait un effet préventif, poussant Israël à cesser ses bombardements indiscriminés et le Hamas à relâcher les otages. 

NomE-mailMessage